Luc Sels:

« Les étudiants indiquent qu'un besoin très important est ainsi satisfait, auquel des experts du marché du travail tels que Randstad peuvent mieux répondre que les établissements d'enseignement eux-mêmes. La coopération se déroule de manière très professionnelle. Non seulement il s'est écoulé peu de temps entre l' « idéation » initiale et la mise en œuvre, mais la qualité du service répond également pleinement aux besoins de la FEB et de ses étudiants. Il est important que Randstad continue à contribuer (pro)activement au développement du modèle (à la fois au sein de la FEB et au-delà). Le projet sera également visiblement soutenu au plus haut niveau de la direction de Randstad. La FEB fera tout ce qui est en son pouvoir pour promouvoir le modèle en tant que « meilleure pratique » pour l'enseignement (supérieur) en général après cette phase pilote réussie. »